Les récits des pilotes

 

 

Cet espace est dédié aux récits des pilotes

A l'issue d'un beau vol local ou d'une navigation, les pilotes trouvent souvent la nécessité d'en parler, de raconter et surtout de partager cette nouvelle expérience.

Nous proposons cet espace afin de relayer ces expériences.

 

N'hésitez pas à nous communiquer vos récits, vos photos ou liens internet.

 

Karim DADDA - Team Reflex

Premier africain à avoir traversé la Manche entre la France et l’Angleterre en Juin 2017, cette expérience forte en émotions m’a donné envie de réaliser mon rêve premier où ma passion et mon désir de rejoindre mon continent d’origine, l’Afrique, se réunissent.

 

Le 15 septembre 2019, j’ai donc traversé le Détroit de Gibraltar, entre le sud d’Algesiras et la ville de Ceuta, au nord de l’Afrique.

 

 

Si les démarches pour avoir des autorisations ont été compliquées à valider, les conditions météorologiques l'ont été encore plus pour traverser le détroit en toute sécurité.

 

Rappelons que la traversée du Détroit de Gibraltar n’est pas sans risque.

 

Le détroit est l’une des voies maritimes les plus chargées au monde, mais il s'agit également d’une zone où les vents sont forts et instables.

 

Bien que l’équipe en charge de l’organisation ait étudié les plans météorologiques durant plusieurs semaines, les prévisions de décollage ont été annulées par trois fois.

 

A 3 heures de la traversée, nous n'étions toujours pas certains qu'elle puisse se faire ! 

 

Finalement, j'ai pu décoller à 16h06, avec une fenêtre de vol de 2 heures pour effectuer une traversée de 25 km. 

 

En cas de panne moteur ou autre problème avec un amerrissage forcé dans la mer, des mesures de sécurité ont été prises : gilet de sauvetage pour le pilote et pour le paramoteur, Radio GSM étanche et bateau suiveur de sécurité.

 

Le décollage a été mouvementé au sud d’Algesiras avec un vent moyen de 16km/h, des rafales à 20-22km/h et une direction Est.

 

Mais une fois au dessus de la mer, le vol est devenu stable et j’ai même profité d’un changement de direction du vent au km 10, quasiment au milieu du Détroit, pour passer d’une vitesse de 42km/h à 53km/h, rendant le vol un peu moins stressant et plus rassurant au regard des bateaux et ferrys qui défilaient sous mes pieds !

 

Après 30 minutes de vol, j’ai enfin commencé à apercevoir la ville de Ceuta et la zone d’atterrissage où ma famille m'attendait.

 

J'ai alors commencé les préparatifs d’atterrissage et celui-ci s'est passé sans difficulté, mais chargé d'émotions.

 

Je tiens à remercier ma famille, mes proches, mes partenaires et tout particulièrement la fédération française d'ULM comité regional d'ile de france, qui m'ont accompagné et soutenu dans mon projet.

Sylvain CAUDRELIER - Grand Vol Paramoteur

Voici un petit résumé de la semaine du 30/06 au 07/07 2019 pour ma première participation au championnat de France Paramoteur classique.

 

J’ai été très fier de pouvoir partager cette formidable aventure auprès des meilleurs pilotes mondiaux.

 

Je représente le club Grand vol Paramoteur qui se trouve à Persan Beaumont (LFPA)  dans le Val D’Oise.

 

J’ai eu la chance de partir avec un autre pilote du club Xavier Petit.

 

 

Nous avons pu ainsi nous  rendre compte du travail nécessaire pour arriver au plus haut niveau.

 

Nous nous étions préparés en participant à un petit stage de préparation à la compétition classique, auprès de la talentueuse Marie Mateos.

 

Elle a pu nous apporter de précieux conseils à la préparation de nos navigations et nous présenter les différentes manches possibles en compétition classique.

 

Malgré cette journée d’étude, rien ne remplace la pratique assidue et régulière de notre discipline. 

 

La semaine  de compétition a été réellement profitable dans tous les domaines.

 

Confiance en soi , technicité ,précision, dépassement du domaine de vol standard, etc. ...

 

Ce championnat de France reste vraiment le meilleur des  stages perf que l’on puisse faire.

 

Je le conseille à tous les pilotes ayant quelques années d’expérience pour renforcer ses connaissances et sa pratique en général.


Je remercie vivement toute l’équipe organisatrice de la Fédération pour leur accueil chaleureux. 

 

Merci aux membres du club de Couhé Vérac et à tous ses bénévoles qui nous ont tellement gâté toute la semaine.

 

Merci à Pascal Vallée, le team manager pour nous avoir choisi les meilleurs fenêtres de vol avec un niveau de sécurité extrême. 

 

Nous reviendrons en 2020 avec une préparation plus importante et en espérant que notre participation en motivera quelques autres .

 

 

Xavier PETIT - Grand Vol Paramoteur‌ : retour d'expérience CFD 2019

Coupe Fédérale de Distance - CFD 2019.

 

Cela fait, maintenant 5 ans que je suis breveté Paramotoriste.

 

Je cumule pratiquement 300h de vol. Avant janvier 2018, je volais avec une voile de loisir de chez ITV Boxer.

 

J'ai participé à plusieurs édition de la CFDM et nous avons terminé à la deuxième place du classement par équipe.

 

J'ai continué à progresser et j'avais déjà en tête les Championnats de France.

 

Ne connaissant pas le catalogue des épreuves, j'ai sollicité Marie MATEOS afin d'organiser une journée d'initiation à la compétition.

 

Nous sommes partis à trois pilotes à Orléans et nous avons passé deux ½  journées de formation théorique.

 

Marie nous a exposé les différentes épreuves avec un grand professionnalisme et de grandes capacités pédagogiques.

 

Les semaines suivantes, des vols réguliers sur terrain connu ont permis de mettre en pratique les leçons de Marie.

 

En mars 2019, je participe avec notre président Patrick du Club Grand Vol Paramoteur‌, au AIR GAMES de CHENAY.

 

Des Nav photos et des précisions d'atterrissage sont organisées; encore de belles rencontres avec des gens passionnés.

 

En mai 2019, je m'inscris au CFD et continue mon entrainement.

 

C'est le jour J, nous arrivons à Couhé-Vérac.

 

Nous sommes accueillis par les organisateurs et saluons les différents compétiteurs.

 

Nous nous installons sous un soleil de plomb. Les installations sont vraiment au top.

 

1er briefing, et de suite on peut sentir la concentration se mettre en place pour l'ensemble des compétiteurs.

 

Et le dimanche, c'est la première épreuve avec une Nav photos.

 

J'ai juste un peu d'angoisse, car nous n'avons pas pu voler la veille pour repérer les Points d’Entrée et de Sortie.

 

La première épreuve se passe très bien. Je trouve 5 photos.

 

Puis d'autres épreuves sont effectuées et le mardi, c'est le CUT :  les compétiteurs sont séparés  en 2 groupes, les Elites et les Espoirs.

 

Pour ma part, je suis en groupe Espoirs mais content de mes résultats pour une première participation.

 

Les épreuves s'enchainent. Je prends des risques sur l'épreuve de conso/distance qui m'oblige à vacher à 4min du terrain et un atterrissage en dehors du DECK sur l'épreuve de conso pure.

 

Je finis 13ème de la poule Espoirs et j'ai appris beaucoup de mes erreurs.

 

Je reviendrais en 2020 plus affuté tant dans la préparation qu’en technique.

 

Je remercie mon club, les organisateurs du Championnat de France, le Comité Régional IDF et la FFPLUM.

 

Mattéo Loton--Bride et Thomas Martin:  retour d'expérience du Tour ULM 2019.

REMERCIEMENTS

Nous remercions la société Planet Pilote pour nous avoir loué à un tarif préférentiel l’ULM.

Nous remercions également le comité régional ile de France de la FFPLUM pour le sponsoring et le
soutien apporté.

Enfin, nous remercions les bénévoles du tour ULM sans quoi le tour ne pourrait pas fonctionner.

 

 

Patrice SEDNAOUI Pilote Francilien (LFAI), a participé, avec son PATAPLUM, à la Trans’ULM des Pays de la Loire, organisé par nos amis du Comité Régional FFPLUM Pays de la Loire, pour la troisième année consécutive.,

RECIT:

Départ le vendredi après-midi de Nangis pour le terrain de Breuil Barret en Vendée à 360 km, en passant au nord d’Orléans et au sud de Tours. Petit vent de face de 10 km/h. 2h50 de vol, finalement sans les orages annoncés. Regroupement le soir sur le petit terrain de Breuil Barret. Piste assez technique de 350 m, car légèrement en pente descendante à cause du vent, et avec quelques obstacles en amont. Super accueil. Apéritif et diner sur place. Une dizaine de machines se sont retrouvées le vendredi soir, les autres le samedi matin. 24 ULM au total, dont 18 pendulaires, 2 giros et 4 trois-axes.

 

Départ samedi matin de Breuil Barret à 9h30 vers le terrain de Saint Macaire du Bois, à une 60aine de km dans le nord-est. Toute petite plate forme avec un seul hangar et une piste de 280 m. Approche assez dégagée et piste légèrement en pente favorable. Après une tasse de café,  départ pour Crosmières en Sarthe. Piste de 400 m, bien dégagée. Apéritif offert et déjeuner « sandwich » apportés par les pilotes. En début d’après midi, après le café, départ pour le terrain de Commerveil, toujours en Sarthe à une 60aine de km dans le nord-est. Petite base très sympathique avec deux pistes en croix dont la plus longue fait 320 m, en pente montante, mais avec des arbres en seuil de piste. Après une boisson fraiche, départ pour la base d’Aron dans la Mayenne plein ouest, à une 60 aine de km. Piste de près de 600 m, avec quelques arbres en seuil de piste. Très belle plate-forme avec un beau club house. Douche chaude ! Apéritif, puis très bon diner sur place.

 

Dimanche matin, le ciel est un peu couvert mais va vite se dégager. Après un très bon petit déjeuner, départ pour l’aérodrome d’Ancenis dans le sud-ouest. Grande piste en dure de plus de 1000 m ! Café et croissants offerts par les membres du club. Départ pour le dernier terrain, Frossay, en Loire-Atlantique, près de Saint-Nazaire. J’ai pas mal hésité à y aller, car seule la piste en dure de 200 m était ouverte ! Les autres pistes en herbe fermées car inondées. Approche pas très dégagée, mais une bande gazonnée avant la piste en dure, m’a permis de poser le Pataplume sans soucis. Très bon accueil avec un magnifique apéro avant un très bon déjeuner.

 

Je suis obligé de quitter tout le monde avant le dessert, afin de rentrer à Nangis, à plus de 400 km dans le nord est. Finalement, grâce à un petit vent favorable de 10 à 15 km/h, le trajet s’est fait en 2h40 mn. Temps un peu couvert, mais très beau vol en passant au nord de Nantes, au nord d’Angers et au sud du Mans. Quelques averses sur Nangis à l’arrivée.

 

Un très beau WE avec enfin du soleil !

 

Plus de photos cliquez

 

Accès aux vidéos >>>>

 

Les superbes vidéos des balades de Dodo en moto du ciel seront prochainement disponibles sur le site.

Retrouvez les récits et les photos de Sébastien Perrot (balise Diogène) dans le blog du tour de la FFPLUM.

 

Extrait des commentaires : " Votre tour malgré cette météo capricieuse a eu l'air fabuleux. 
La bonne ambiance qui y régnait se ressentait dans les textes et les images. 
Merci pour ce beau carnet de voyage … 
Bon vol à tous … sous le soleil!

"

>>> lien direct

Pilote francilien, Thierry Barbier nous a quitté brusquement suite à un accident. Il nous laisse ses vidéos et ses récits à découvrir.

En 15 années de vol, Thierry Barbier, directeur du projet, a survolé 87 pays, rapportant en vidéo et en photos autant de témoignages de beauté que de destruction: gigantesques feux de brousse et érosions monumentales à Madagascar, troupeaux d'éléphants au pied du Kilimandjaro et son minuscule chapeau résiduel de neiges éternelles menacées, immenses dunes de Namibie et troupeaux d'otaries se prélassant sur la côte, Fjords de Norvège, dômes fumants de l'Etna, monde d'eaux et d'arbres de l'Amazonie et lagons bleutés de Cuba.

 

>>>La suite sur son site

Des pilotes IDF y ont participé

Un récit tout en image . . . .

 

 

OUVRIR ICI

²Patrice Sednaoui juiln 2015

Tour ULM 2014 par René Viguié

A diffuser sans modération vers ceux qui veulent savoir, pourquoi 15000 pilotes ULM volent régulièrement en France (les plus nombreux en Europe) réunis au sein d’une belle fédération, nommée la FFPLUM!

Mon propos est de faire partager ce tour ULM 2014 à mes amis « ULMiste » comme on le dit entre nous. Mais aussi et surtout, à mes amis qui ne pratiquent pas. C’est de faire découvrir aux non initiés, ce qui motive les 250 personnes passionnées, à s’investir dans cette belle manifestation, si peut médiatisée et souvent peu connue du public.

Ouvrir ci dessous le récit ptrésenté en 8 document PDF:

 

Présentation du Tour ULM 2014

 

Etape 1 samedi 26 juillet 2014 de St Pierre Oleron à Quiberon

 

Etape 2 dimanche 27 juiillet 2014 de Quiberon à Chauvigny 

 

Etape 3 mardi 29 juillet 2014 de Chauvigny à Figeac

 

Etape 4 mercredi 30 juillet de Figeac à Nébias

 

Etape 5 jeudi 31 juillet 2014 de Nébias à Tarbes

 

Etape 6 vendredi 1er Aout de Tarbes à Augigniac

 

Etape 7 samedi 2 aout 2014 de'Augignac à Quiberon

 

fin de la boucle . . .

Adressez-nous vos textes et photos/vidéo 

Please reload