top of page

Compte rendu de Romane OUGHLISSI sur son vol de mise en garde

Après la journée en salle de sensibilisation à Chavenay en septembre dernier où j’avais déjà appris beaucoup de connaissances enrichissantes pour ma pratique de l’instruction ULM, j’ai réussi à faire la séance pratique avec Christian DOCAO, hier 22 juillet 23 😊

Déjà, j’avais déjà beaucoup apprécié Christian dans sa pédagogie, son humanité et ses compétences aéronautiques lors de son intervention lors de la journée en salle.

Après l’avoir appelé, il y a 2 jours, il me propose notre séance ce samedi 22.

Il m’accueille très gentiment. Il me fait un briefing sécurité (notamment m’aide à mettre mon parachute de secours) et me propose notre programme de figures.

Il me fait une liste de figures que je ne connais pas. J’écoute religieusement 😊 sans me stresser. Je me dis qu’on fera bien ce qu’il voudra au fur et à mesure. Les figures sont les « classiques ».

Le CAP10 est un train classique, donc il me fait aussi un briefing sur ses spécificités (n’étant pas un pratiquant du train classique).

Il m’autorise à installer une caméra 360° (elle a fonctionné 😊 j’ai le film complet ; génial !).

On avait l’autorisation d’utiliser un volume étroit au-dessus de l’aérodrome.

On décolle et on monte vers 2800ft pour démarrer les évolutions. Nous sommes autorisés à monter jusqu’à 3500ft. Donc nous avons pris 700ft de marge au cas où on ressort des figures plus haut que prévu.

Il m’a déroulé le programme et m’explique ce qu’il attend de moi/de la trajectoire pour chaque figure et je tente de la faire. Nous avons donc pu faire :

Celles de « Mise en garde » : Vol lent Décrochage Virage à grande inclinaison Virage engagé Oreille / 8 paresseux Virage sur la tranche Glissage Entrée et sortie de vrille Dernier virage en dérapage extérieur qui provoque le départ en vrille (ou « dernier virage de la mort ». Simulation de passage en turbulence de sillage d’un gros porteur Décrochage dynamique : un décrochage à vitesse supérieur à Vs lorsqu’on atteint l’incidence rapidement. Notamment lors d’un renversement, lors de la prise de la trajectoire verticale, j’ai tiré trop fort et l’avion a tremblé de partout sans qu’on puisse monter.

On a pu aussi faire quelques figures « Voltige » : Vol dos stabilisé, Renversement, Boucl, Rétablissement tombé et Retournement sous 45°.

On a fini par un Atterrissage (un peu) en glissade.

En conclusion : Cela m’a nécessité de gérer la puissance moteur, l’assiette, l’altitude et évidement la trajectoire en étant dans tous les sens (= savoir rester lucide sur où je me trouve et dans quelle position).

J’ai bien profité de toutes les figures.

Christian m’a laissé faire quasiment tout. Il m’a repris notamment lors du vol dos où je ne me rendais pas compte que je descendais trop (tout en étant bien à l’horizontale à l’envers). J’étais trop focalisé sur « bien assurer ma trajectoire sur l’horizon et les ailes horizontale tout en maintenant une trajectoire rectiligne » ET obnubilé par le maintien du facteur de charge de -1 G.

Christian, lorsqu’on était sur le dos, m’avait montré l’écran « blanc » du Gmètre en me faisant un commentaire. Or dans cette configuration de vol dos (inhabituelle pour moi, comme le reste de cette session voltige), mes capacités cognitives arrivaient à leurs limites. De surcroit, lorsque Christian a tenté de m’alerter sur ma perte d’altitude, les communications sur la fréquence en même temps ont diminué ma capacité d’écoute/mon attention. J’étais comme « tunnelisé » sur mon indication « blanche » de -1G et mon « horizontalité ».

Il a donc fini par reprendre le pilotage/contrôle de la trajectoire par une manœuvre qui m’a fait passé de -1G à 3G… cela m’a provoqué un début de voile gris qui a duré environ 1s. Pendant que cela m’arrivait, je lui ai dit.

Une fois une altitude de sécurité retrouvée, il m’a redonné le pilotage pour poursuivre.

De retour au hangar, plein de joie et de sensation nous avons débriefé et rentré le CAP10.

C’est une expérience extraordinaire et extrêmement pédagogique.

Je ne peux qu’inviter les instructeurs et autres à bénéficier de ce que nous offre le Comité Régional ULM IDF.

Le CRULM IDF par ce type d’action permet qu’augmenter la SECURITE de nos pratiques ULM.

Merci encore à Christian DOCAO. Il est très accueillant, calme, bienveillant, pédagogue,… presque parfait 😊



Comments


Autres sujets...
bottom of page